top of page

Ostara, le sabbat de l'épanouissement

Dernière mise à jour : 10 juin

Avez-vous entendu parler de la Roue de l'année ?

Issue de la culture païenne et plus précisément de la culture celte, elle est l’ancêtre du calendrier indiquant ainsi les événements marquants de l’année suivant le cycle solaire et le rythme de la nature. La Roue de l’année se base donc sur le cycle des saisons.  Elle est composée de 8 faits marquants, appelés Sabbats.


Roue de l'année

Les 4 Sabbats mineurs, fêtes solaires, sont les célébrations des deux équinoxes, printemps et automne et des deux solstices, été et hiver. Ces sabbats sont respectivement nommés : Ostara, Litha, Mabon et Yule.


Les 4 Sabbats majeurs quant à eux, sont les grandes fêtes saisonnières païennes qui marquent des passages importants de l’année. Elles symbolisent notamment, la célébration des morts, le retour de la lumière ou encore le temps des semis mais aussi celui des récoltes. Ces sabbats sont respectivement nommés : Samhain, Imbolc, Beltane et Lughnasadh.


Les sabbats ont pour fonction de nous rappeler à la gratitude. Ils attirent notre attention sur ce que l'on a gagné et perdu au cours de l'année, ils nous amènent à faire le bilan et à prendre un temps de réflexion. En prenant un temps d'introspection pour remercier la vie sur ce qu'elle nous avait apporté mais aussi repris, on permet alors de maintenir l'équilibre.


Aujourd'hui, puisque nous sommes le 20 mars, jour de l’équinoxe de printemps, je vais surtout vous parler d'Ostara, l'un des sabbat mineur de la roue de l'année, celui qui célèbre le retour à la vie et l'épanouissement spirituel.


Qu'est-ce que Ostara ? Que célèbre-t-on ?

Ostara marque un retour symbolique vers le renouveau et l’épanouissement, c'est à ce moment que la nature sera en éveil total avec le retour des rayons du soleil qui accompagneront le réveil de la faune et de la flore. Ostara, c’est aussi et surtout la célébration de l'équinoxe de printemps.


Spirituellement il marque un retour symbolique à l’épanouissement. C’est le commencement d’une nouvelle période lors de laquelle la lumière l’emporte sur l’ombre. C’est le moment de prendre conscience de ses acquis, de semer et de faire grandir le meilleur de soi même.


Profitez d’Ostara pour semer des graines et renouer avec la nature. Et qui dit semer des graines, spirituellement, Ostara c’est aussi le parfait moment pour entamer de nouveaux projets qui grandiront en même temps que la nature s’éveille et que vous ferez grandir (ou pousser pour reprendre la symbolique de la graine semée), tout au long de l’année, jusqu’à pouvoir en récolter les fruits.


Ostara, c'est aussi la célébration de la déesse verte, déesse de la nature et du retour à la vie. La déesse verte peut être Gaia, Vénus, Eos mais aussi Perséphone. A vous de choisir la divinité qui vous parle le plus à condition qu’elle soit en lien avec le printemps. Si vous préférez le genre masculin, on pourra alors célébrer le Dieu grecque Pan, dieu de la nature, ou encore le Dieu celte, Cernunnos, aussi appelé le Dieu Cornu puisqu’il très souvent représenté avec des bois de Cerf sur la tête.


Mais si comme moi vous n'êtes pas réellement adepte des divinités, on pourra aussi tout à fait simplement célébrer la faune et la flore, à travers les esprits de la nature ou les animaux totem. Je ne vais pas plus m’étaler sur le sujet des divinités mais j’essayerais d’y revenir plus en détail dans de futurs articles afin de mieux appréhender leurs rôles et leurs symboliques.


Les rituels d'Ostara

Ostara marquant le retour symbolique à l’épanouissement, il est coutume de semer ses premières graines et pourquoi ne pas semer ses intentions de l’année en même temps ? Par ce biais nos souhaits grandiront en même temps que nos graines pour qui sait, aboutir à de supers projets florissants !


Bénédiction des graines

Aussi, avant de semer, il est coutume à Ostara de bénir les graines que nous allons semer. Alors, si le cœur vous en dit, on pourra réaliser un petit rituel avant d’enfiler nos gants de jardinage. Pour cela, pas besoin de sortir tout l’attirail de la sorcière, un peu d’encens, une jolie prière d’Ostara et hop ! Nos graines seront bénies !


D’ailleurs, en parlant de semer, il est coutume à Ostara de réaliser ses premiers semis dans des coquilles d’œufs. Pour cela, il faudra des œufs vidés dont les coquilles seront restées quasi complètes, c’est à dire qu’on aura juste retiré le chapeau. Un peu de terreau, des graines et juste laisser la magie d’Ostara opérer !



Œufs décorés d'Ostara
Pisankis ou œufs décorés

Justement en parlant d’œuf, à Ostara, il y a une autre tradition qu’on ne peut pas louper, puisqu’elle est surtout connue pour coïncider avec les fêtes de Pâques, il s’agit de la tradition des Pisankis ou des œufs décorés.


Je parle de Pisankis car il s’agit là du terme slave pour parler des œufs décorés et ayant des racines ukrainiennes ce terme me parle, mais bien évidemment, les œufs décorés sont établis dans la plupart des cultures, notamment Européennes et judéo-chrétiennes, et il s’agit là d’une activité ludique que si on ne l’a jamais réalisé en famille, on l’a au moins tous expérimenté une fois à l’école, maternelle ou primaire.


(Bon je suis née dans les années 80 donc à l’époque on faisait moins de chichis avec les traditions à l’école, mais peut-être que pour les plus jeunes qui me lisent, il s’agit d’une activité qui n’est plus réalisée aujourd’hui)



Lapin de Pâques

Pourquoi les œufs d’ailleurs ? Tout simplement parce que l’œuf est symbole de naissance, d’éveil. Il va éclore pour faire émerger l’Être à naître. Il est la représentation du cycle de la vie.


Dans la tradition Chrétienne, il revêt quasi le même symbolisme, à une chose près, on y associera aussi la résurrection du Christ. Aussi, l’œuf étant un aliment protéiné pour ne pas dire animal, il était interdit d’en consommer pendant le Carême, ceux-ci étaient alors conservés précieusement pendant le jeûne et faisaient office de repas lors des célébrations de Pâques.


Quid du lapin ? Bah oui, lorsqu’on parle de Pâques, ou d’Ostara, on pense inévitablement aux œufs mais aussi au lapin, alors pourquoi le lapin ?


Tout simplement parce que si l’œuf est symbole de naissance, le lapin lui est symbole de fécondité. Deux significations liées au printemps et donc à Ostara.




Miel d'Ostara
Miel d'Ostara

Une autre activité à réaliser à Ostara sera de cuisiner son propre « miel » (comme on est pas des abeilles, je parle bien ici de réaliser un sirop de sucre à parfumer avec les saveurs de votre choix).


Le Miel étant symbole des jours qui rallongent et de la nature qui reprend vie, il servira d’offrande pour la célébration d’Ostara ou vous régalera tout simplement!

Pour cuisiner votre miel, il faudra :


  • 1 kg de sucre

  • 500 ml d’eau

  • 100 ml d’eau de fleur d’oranger

  • 3-4 rondelles de citron ou d’orange


Vous mélangerez le tout dans une casserole à feu doux, jusqu’à ce que le liquide s’épaississe et brunisse. Si le tout est trop épais, ajoutez un peu d’eau. Versez votre « faux miel » dans des pots hermétiques. Dégustez !


Il existe tout un tas de rituels que vous pouvez réaliser à Ostara. Personnellement, j’aime me confectionner des petites fioles d’intention sur les thématiques de la prospérité et de la croissance, mais c’est surtout le moment de l’année où je renoue avec la nature. Et maintenant que j’ai un jardin, je peux vous dire que cette année, ce n’est pas dans ma serre de balcon que je vais jardiner mais bel et bien en pleine terre et ça c’est juste le pied !


Pour terminer cet article et pour préparer les festivités d’Ostara, je vous invite à télécharger la fiche GRIMOIRE dédiée depuis l’onglet FAQ & OUTILS rubrique GRIMOIRE ou directement ici : Ostara (phanouel.com) ou à écouter la version Podcast de cet article ici : PODCAST | LPMD Phanouël (phanouel.com)


N’hésitez pas à me rejoindre sur les réseaux @lpmd.phanouel. Que de belles énergies vous accompagnent sur le chemin de votre initiation magique ! до побачення !


Belles célébrations d'Ostara !


Solène A. | ChamSoël

__________________________________________________________________________________________________________


Sources

Le Nouveau Calendrier païen de Glana-Claire Duclaye – Editions Danaé

Ostara, Rituels, Recettes et traditions de l'équinoxe de printemps de Kerri Connor – Editions Danaé

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page